lundi 14 août 2017

La petite cloche au son grêle par Paul Vacca


Résumé :

« Un soir, tu entres dans ma chambre alors que je me suis endormi. Le livre m'a échappé des mains et gît sur ma descente de lit. Tu t'en saisis, comme s'il s'agissait d'un miracle. – Mais tu lis, mon chéri ! souffles-tu en remerciement au ciel. Incrédule face à ce prodige, craignant quelque mirage, tu palpes l'objet. Non, tu ne rêves pas : ton fils lit. Intimidée, tu ouvres le livre, fascinée à ton tour... » Quand la découverte de Marcel Proust bouleverse la vie d'un garçon de 13 ans, de ses parents cafetiers et des habitants de leur petit village du Nord de la France. Des jeux innocents aux premiers émois de l'amour, de l'insouciance à la tragédie : l'histoire tendre et drôle des dernières lueurs d'une enfance colorée par le surprenant pouvoir de la littérature...

Avis :

J'ai découvert la plume de Paul Vacca avec son dernier livre "Au jour le jour". C'était un coup de cœur pour un livre vers lequel je ne pense que j'aurais été naturellement.
Après m'être renseigné sur la bibliographie de l'auteur, j'ai découvert ce livre que j'ai réussi à trouver très rapidement.
Les retours sur ce livre étaient tous très positifs donc la barre était très haut.

Dans ce livre c'est un jeune homme qui raconte son histoire à sa mère. Ce premier élément donne le ton du livre. On sent tout de suite très proche de cette histoire, on la vit au plus près. Ce jeune homme est tout de suite très touchant. Il raconte à travers ses yeux d'adulte son histoire d'enfant comme pour mieux convoquer les souvenirs et les sentiments qu'il a vécus.
Au fur et à mesure du livre, on va le voir changer et grandir avec ce qu'il va se passer. Sa relation avec sa mère est très importante dans le livre. A travers la découverte de l'oeuvre de Proust, ils vont se rapprocher et vivre des choses ensemble. Cette relation est belle et on voit à quel point leur complicité est très forte. C'est absolument bien décrit et sublime. Sa mère qui veut faire de lui un écrivain va être à fond derrière lui et va donner tout ce qu'elle peut pour qu'il continue à lire.
Son père est un peu en retrait de tout ça au début mais on sent que c'est une bonne âme.

L'oeuvre de Proust est centrale dans ce livre. Elle va inspirer la vie de ce jeune garçon dans la vie de tous les jours. J'avoue ne pas l'avoir lu mais la façon dont elle est présentée dans ce livre donne vraiment envie de s'y plonger et de découvrir cet univers et ces personnages.

Cette histoire est touchante du début à la fin. Il n'y a pas de chapitre seulement des parties. Mais le livre se lit très vite car l'écriture est absolument sublime. Elle vous enchante, elle vous emporte d'un bout à l'autre du livre.
J'ai été à la fois émue et émerveillé par cette histoire. Certains passages comme celui au début du livre avec la libraire vous font vous dire que ce livre est une vraie merveille.
On sait qu'à la fin de l'histoire quelque chose de triste va se produire donc que l'on sera forcément triste pour ce jeune homme. Mais c'est encore mieux. Ce passage est écrit de manière très subtile avec le minimum de mot et de détail pour vous donner une sacrée claque qui vous laisse sans voix.

Je suis une grande gourmande et ce livre m'a fait l'effet d'un excellent chocolat ou du meilleure bonbon que j'ai jamais mangé. C'est doux, c'est léger et on en veut encore. Ça vous emporte très loin pour vous laisser avec un plaisir immense mais aussi une grande tristesse que ce soit déjà fini.
Mais on se dit que l'on peut tout recommencer à zéro et peut être revivre la même chose.

Pour ce qui concerne la fin du livre, je l'ai adoré car on comprend pourquoi le narrateur s'adresse à sa mère. Et on finit sur une note d'espoir comme quoi le passé n'est jamais loin et que ce que l'on a vécu on peut le revivre à travers le souvenir.

Vous l'aurez sûrement compris, ce livre c'est un immense coup de cœur ! 

Si il est dans votre PAL, vous le sortez de suite et vous me direz merci après ;) 

Édition : Le Livre de Poche - Date de parution : 8 Mai 2013 - 168 pages

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire